Marcher léger – ou l’art de la MUL

La MUL, comme disent les initiés volontiers sibyllins, désigne tout simplement la Marche Ultra Légère.

Laquelle MUL s’oppose à la randonnée dite MULET, bâtée comme bourricot. Exemple :

Tour de l’Irlande en marche et auto-stop, en 1985, 25 kilos sur les épaules.

Contrairement aux diètes vantées ici ou là, les résultats de la MUL sont rapides et visibles. Tenez :

GR54 2017

GR 54 en autonomie complète, charge réduite à 9 kilos incluant 2 litres d’eau et quelques provisions.

Certes, 9 kilos, dirons les puristes, c’est encore beaucoup. J’ai d’ailleurs gagné encore en légèreté depuis l’Oisan, en n’emportant plus ni popote ni réchaud. J’ai aussi supprimé ma poche à eau de 2 litres et gardé uniquement une gourde souple – en montagne, il y a de l’eau partout et des refuges pour s’alimenter avant d’aller planter sa tente chez les marmottes. Enfin, j’ai remplacé mon appareil photo par un Smartphone et sa batterie de rechange, sachant de plus qu’avec IphiGénie, l’application IGN, je n’emporte plus de cartes au 1/25 millième. Encore du poids en moins.

Voici la liste complète et actualisée pour une randonnée itinérante et autonome de deux semaines, l’été :

Capture d_écran 2018-05-02 à 20.18.33

Capture d_écran 2018-05-02 à 20.19.11

Capture d_écran 2018-05-02 à 20.19.32

N’en jetons plus : à ce stade, vous avez déjà compris le principe.

A savoir que derrière l’acronyme MUL se cache une culture de l’essentiel, laquelle consiste à débarrasser le sac de toute charge superflue en interrogeant minutieusement son contenu, en relation stricte avec l’aventure entreprise ainsi qu’avec le degré de confort qu’on souhaite conserver – ou pas.

Exercice intellectuel amusant. Qui commence par l’établissement de la liste de son matériel, se poursuit par la pesée de chaque élément – et c’est en général à cette phase que l’entourage s’inquiète ou se moque, selon le degré obsessionnel que prend ladite pesée – puis qui se termine par l’interrogation et l’élimination de tout ce qui n’est pas strictement indispensable.

IMG_5624

Matelas revendu depuis. Remplacé par un autre, plus petit et plus confortable. Gain 100 grammes. Pas de petit profit.

Il existe de nombreux sites de conseils variés. Randonner-léger est incontournable, même si certains échanges sur le forum me laissent parfois bien perplexe.

On trouve également des tas de sites marchands, spécialisés en sports de plein air et qui mettent en avant des produits dits « ultra-légers ». C’est commercialement intelligent, parfois innovant, toujours coloré et attractif – exprès –mais tout n’est pas bon à prendre. Un plein catalogue de matériel ultra-light plus tard, et vous voici redevenu mulet.

Avant donc de casser la tirelire, réfléchir. Ce qui sera l’objet du prochain article.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s