Un nouvel épisode

A l’aube, à l’heure où blanchit la pampa, je suis parti…

DE472B97-E51C-407B-B8A7-61FF3164A7AB

Prendre les transports scolaires.

C42EE3AB-042A-46D1-B436-899F8F0AF354

Je sais. Rien que de la triche. Mais les ornières grasses du GR32 ont eu raison de mes pieds et mes tendons m’inquiètent : ce serait ballot qu’ils lâchent en pleine forêt. Donc : Orléans par la gare routière…

Involontairement hilarant, ce tag sur un pilier:

7CC17ECB-F547-43C8-A9BF-4B81C60E41BE

Nouveau bus, ensuite, pour Meung sur Loire. Raymonde, le chauffeur, est bavarde et sympathique. Je lui vante les voies du petit beurre et l’élève au grade de chevalier dans l’Ordre de Saint Lu (c’est pour ça qu’elle est un peu solennelle, là).

22E0AC41-04A3-436B-A64C-543020C241C1

A Meung sur Loire, en centre-ville. Les tuiles plates du Gâtinais ont laissé la place à l’ardoise.

830594BA-946E-4B33-BD3B-434A1902E3C7

Château de Meung. Jeanne et Gilles y boutent l’anglois en 1429 et en 1461, François Villon y fait un sejour forcé pour vol à l’étalage – ses éducateurs s’arrachent les cheveux par poignées.

4D594CF0-29F4-4305-8957-82031BB1D518

Les cloches de l’église toute proche sonnent à mon passage. A moins qu’elles ne soient bêtement automatiques, va savoir.

 

Je longe ensuite une jolie rivière, la Mauve…

E200B814-57D6-4319-8B55-FF813C26C5EF

Puis j’assiste à une scène étrange : un nuage de mouettes suit un tracteur, comme elles le feraient en mer d’un chalutier.

66822113-363B-4396-92EA-750195D21195

On sent que l’océan n’est pas loin. Ou alors, ici, on enrichit les sols à la sardine.

Et puis, enfin : la Loire!

06EAF012-FF48-4FD5-BBFE-694418D5C619

Je la baptise en y jetant un bout de p’tit Lu. Le reste, hop! Pour le pèlerin.

Chant des oiseaux et soleil le long des champs.

E7206C88-28A4-4768-844E-75D1B8023103

Petite pause, plus loin.

83BA703E-44C5-4762-9866-F9BF76A84AF5

Louera t’on jamais assez les bancs? C’est merveilleux un banc. Plein sud, face au fleuve : remercions aussi l’équipe de la déco sans qui ce projet, etc.

Puis Beaugency, déjà. Ça passe vite 10 kilomètres.

50514CD0-FCF0-47ED-879E-7CE0C5E94862

Une pression en terrasse pour fêter ça…

6FDBC007-4E59-4C50-8181-C275E2CC5610

Puis hôtel et cryothérapie des tendons. Magique!

49C83846-424F-4610-BD5A-FB92683F45E9

Et voila, les amis. Demain: Chambord par la Sologne et probablement un peu d’auto-stop jusqu’à Chailles.

Si vous appréciez la Route de Saint Lu, n’hésitez pas à laisser vos commentaires sur ce blog.

 

 

 

 

4 réflexions sur “Un nouvel épisode

  1. Bonsoir Patrick,
    Je découvre ton blog. Une question: ta vénération pour Saint Lu -que je partage- aurait pu s’étendre à Saint Savane, fleuron du prieuré Biscuits Brossard à Pithiviers. Pourquoi n’avoir pas saisi l’opportunité de ton passage dans cette cité dévote pour te recueillir devant la sainte usine?
    D’autant que sur la piste des savanes, tu es le caravanier, d’un grand voyage organisé…
    Yves

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s